God save the green : semaine 6

Mis à jour : nov. 2

Il n'y aura pas un détail précis pour cette semaine, juste le partage d'un amour pour cette mission, notamment autour du chapitre six de l'encyclique Laudato Si'...

Le projet God save the Green se vivra durant une année, mais en deux temps. Je suis actuellement en plein dans le premier temps en passant quatre mois en paroisse. Le défi est aussi de vivre au rythme de l'encyclique Laudato Si'. Celui qui guide mes actions en paroisse est le chapitre six "éducation et spiritualité écologique". Je chemine avec, mais c'est un vaste projet ... Alors concrètement, comment cela se passe-t-il de vivre le chapitre "éducation et spiritualité écologique" ?


Lors de la présentation du projet, il était bien question de prendre du temps avec les jeunes, d'aller dans l'école de la paroisse pour les rencontrer et de monter une pièce de théâtre autour de l'écologie intégrale.


Cependant, je n'avais pas pensé que de nombreux établissements me demanderaient d'intervenir aux quatre coins de l'Anjou ! La Joie de la mission réside dans le fait de se laisser porter : par les demandes, par les rencontres et par les opportunités. Il a fallu que la paroisse qui m'accueille s'adapte, et surtout que nous passions en priorité les écoles catholiques de la paroisse ... Pour ensuite donner du temps aux autres écoles.


J'ai très vite été épuisée par ces aller-retours et par ces interventions. Nous ne réalisons pas toute l'énergie que demande la prise de parole: debout, avec un peu de stress face aux lycéens ou collégiens. J'ai appris à dire non, à dire stop.. et j'ai aussi savouré la Joie de cette mission. Malgré toute la fatigue qu'elle engendre, je mets tout mon cœur à réaliser ce projet.


Quand, prise par le temps je me suis retrouvée à inventer une histoire à base d'animaux et de cartons, un dimanche soir à 22H30 pour une intervention à 9H le lendemain.. Je savais bien que j'approchais de mon point de rupture, que je tirais toute mon énergie. Mais qu'est-ce que j'ai aimé fabriquer cette histoire ! Qu'est-ce que j'ai aimé préparer ces diaporamas et ces interventions pendant des heures ! Alors ce lundi matin, 9H, j'étais comme une enfant : en joie d'aller à l'école pour partager mon histoire et mes questions aux autres jeunes !


Vivre concrètement le chapitre 6, c'est savoir que je ne changerai pas le monde. Je ne peux pas toucher tous les enfants, ni évangéliser l'ensemble des élèves. Cependant, je peux leur partager ma conversion spirituelle et écologique, mon amour pour Dieu et pour la Terre. Mon respect pour l'autre et pour moi-même. Chaque enfant retient des choses différentes dans mon intervention. Certains seront touchés par l'importance de prendre soin des camarades, de prévenir du harcèlement. D'autres seront plus sensible aux projets à mettre en place pour préserver la planète. En tout cas, beaucoup sont venus me trouver: après les interventions ou sur les réseaux sociaux. Pour me parler, me questionner ou demander à s'engager...


"L’exemple de sainte Thérèse de Lisieux nous invite à pratiquer la petite voie de l’amour, à ne pas perdre l’occasion d’un mot aimable, d’un sourire, de n’importe quel petit geste qui sème paix et amitié. Une écologie intégrale est aussi faite de simples gestes quotidiens par lesquels nous rompons la logique de la violence, de l’exploitation, de l’égoïsme. En attendant, le monde de la consommation exacerbée est en même temps le monde du mauvais traitement de la vie sous toutes ses formes." - Laudato Si' 230

Quoi qu'il se passe, quelque soit mon état de santé, avant chaque intervention j'ai une petite pensée pour Dieu. Je lui demande de m'aider, de me donner la force de tenir debout pour parler de Lui, mais aussi la grâce pour que sorte de ma bouche les bons mots. La seule chose que je peux faire ... c'est semer puis espérer.


Je retrouve aussi mon amour pour les métiers d'enseignement : j'ai parfois tant de regrets de l'année où j'ai moi-même été maitresse de petite section. Cette vocation à laquelle j'ai renoncé à cause de ma santé. Aujourd'hui, c'est avec Joie et Amour que je retrouve les jeunes et leur professeur. Le temps des regrets est passé : j'aime ma mission et les occasions de rencontrer des petits et grands me rend heureuse. Qu'ils aient 3 ans ou 18 ans.. Ils m'impressionnent tous ! Nous nous retrouvons autour d'un sujet commun, et j'ai de plus en plus foi en eux et leur avenir. Je suis aussi admirative de ces animateurs en pastorale, de ces enseignants et de ces chefs d'établissement qui aident les jeunes à grandir en conscience du Monde à préserver.


Un exemple à suivre ? Carlo Acutis.


"Les milieux éducatifs sont divers : l’école, la famille, les moyens de communication, la catéchèse et autres. Une bonne éducation scolaire, dès le plus jeune âge, sème des graines qui peuvent produire des effets tout au long d’une vie." - Laudato Si' 213

Ce samedi 10 octobre avait lieu la béatification de Carlo Acutis. J'ai suivi patiemment la messe depuis internet pour ensuite hurler de joie : plus aucune excuse pour viser la sainteté ! Nous avons désormais un jeune en jean/baskets, grand geek qui chemine vers le Paradis. Enfin un bel exemple pour nos jeunes, mais aussi pour tout ceux qui utilisent les moyens de communication modernes pour évangéliser.



"Internet, un don de Dieu

Pour faire connaître Jésus, le jeune garçon utilisait les outils de son temps. Pour lui, grand passionné d’informatique, Internet était un «don de Dieu et un instrument important pour rencontrer les personnes et diffuser les valeurs chrétiennes» affirme le prélat italien. Internet n’était pas un lieu de fuite mais de rencontre, de partage, de respect réciproque. Il n’en était pas esclave et rejetait le cyberharcèlement, explique le cardinal Vallini.

Carlo Acutis avait créé un site internet présentant plus de cent miracles eucharistiques ; devenu par la suite l’objet d’une exposition présentée dans le monde. Il s’en servait aussi auprès des plus petits que lui à qui il faisait le catéchisme dès son quatorzième anniversaire."

Source VaticaNews.


Si vous souhaitez découvrir le site internet sur les miracles, créé par Carlo, c'est ici (et c'est traduit en français!) : http://www.miracolieucaristici.org/fr/Liste/list.html?fbclid=IwAR0sjLi79Iat-1TvRQA5WZN8I1QSIplT1JlQKQGv0zzxLZNo7DysGJm2QP0



Ce soir, ayons une prière pour le jeune Carlo Acutis, et pour tous les jeunes rencontrés,

Et surtout n'oublions pas...


D'aimer, de prier et de SEMER,

Camille pour God save the Green

Une citation de Laudato Si' ?




  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Instagram

"Nous avons besoin d'une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons, et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous."

© 2019 par Camille Allard pour God Save the Green.