Elemen'Terre : gaspillons le monde.

Voilà, j'ai à nouveau sombré ... Je suis donc multirécidiviste en fouillage de poubelle. Laisse-moi vous expliquer comment nous gaspillons notre monde.

(chronique humoristique)


Alors que j’étais partie voir le médecin, la Providence a voulu que je me retrouve un mercredi matin, sur la place du marché, avec l’impossibilité de ma garer. Après avoir râlé proprement -bien que je connaisse les difficultés du marché- je suis partie ronchon chez le médecin. En sortant du rendez-vous, ayant bien fait diminuer mon agacement, j’ai finalement décidé de faire un tour sur ce fameux marché.


J’ai été surprise de trouver sur les étals, des fruits et légumes abimés, regroupés dans des sceaux et proposés au prix imbattable de 1 euro. Pour couronner le tout, c'étaient des produits bio : Leclerc et Carrefour peuvent aller se rhabiller ! J’ai alors saisi l’occasion de faire ce que je fais de mieux : "les poubelles". En disant cela, je revois la tête des lycéens au visionnage du film de France 2. En effet, rappelez-vous que les adultes de la colocation Claire & François expliquaient faire les poubelles pour récupérer des aliments. Non pas que nous ayons envie d’attraper la crève ou de manger des aliments moisis à la couleur douteuse. Pendant longtemps, nous avons associé le fait de fouiller dans les poubelles à la précarité ou aux gens ne mangeant pas à leur faim. Les temps ont changé, même si cela reste d’actualité. En France, le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonne par an. 1/3 des aliments sont jetés alors que 815 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. Elemen'terre.




Je me souviens d’une amie qui me disait qu’en écologie, chacun est sensible à différent sujet. Si je devais militer et m’engager, ce serait contre le gaspillage alimentaire et pour une consommation locale et responsable. Aujourd’hui, on produit chaque jour une alimentation pour 12 millions d’individus alors que nous sommes 8 millions. Et parmi nous, il n’y a même pas qu’équité dans les repas et l’alimentation. Elemen'terre.


Donc ce matin, j’ai vu ces oranges, ces pomelos et ce raisin abimés mais mangeable. J’en ai pris un peu, car je sais que des associations interviennent sur ce marché, comme SolidariFood (je vous aime). Certains étudiants ou personnes dans le besoin vont venir chercher ces produits. Et si nous suivions l'exemple de ces associations ? A quand la possibilité pour tous les producteurs et maraichers de proposer ces fruits moches et abimés à petits prix ? Nous aussi nous pouvons changer notre façon de consommer. Pendant des années notre cerveau et notre vision de l'alimentation a été modulé, et surtout manipulé. Saviez-vous qu’il existait une loi sur le pourcentage de la courbure d’un concombre ? (Règlement CEE N° 1677/88 de la Commission Européenne). Est-ce qu’on ne nous prendrait pas pour des courges ? Ça me parait élemen'terre mon cher.


Alors que faire ? Comment God save the Green va-t-il se mobiliser à ce sujet ? Jusqu'à Noël, nous allons proposer une recette de cuisine par semaine. Une recette autour d’un légume ou fruit de saison, oublié ou mal aimé, mais surtout une recette à tendance zéro-déchet. Ce n’est pas moi mais VOUS qui pouvez y participer ! Je vous propose des recettes, vous en choisissez une et vous vous filmez en train de la faire. Vous êtes déjà 4 à vous être engagés : merci.

En fin de semaine, je vais aussi vous partager l’interview de Julie qui a participé à la Convention Citoyenne pour le Climat à Paris. Elle a travaillé pour la catégorie « se nourrir » et elle va nous expliquer son ressenti à la suite de cette expérience.

Alors, aujourd’hui avec ce raisin je vais faire un clafouti, avec les oranges des gâteaux, avec les pomelos une salade. Je vais essayer de penser à ceux qui ne peuvent pas manger à leur faim en comprenant ma chance. Mais pour que ma démarche soit raisonnée jusqu’au bout, je vais donner la moitié des gâteaux réalisés aux gens de la rue et à un couple isolé de mon village. C’est aussi ça, l’écologie intégrale.


Alors, l’écologie et le gaspillage sont-ils toujours aussi élemen'terre ?


Aimez, priez, semez,

Camille pour God save the Green.


Vous voulez en savoir plus ?


> https://toogoodtogo.fr/fr/blog/conseils-reduire-gaspillage-alimentaire

>> Gars’pilleurs : http://lesgarspilleurs.org/


Ca se passe dans les Pays de la Loire :


> La brigade anti-gaspillage et solidaire de Saint Herblain

https://www.miimosa.com/fr/projects/la-1ere-patisserie-antigaspi-solidaire-ouvre-ses-portes?l=fr

https://www.facebook.com/LaBrigade.Antigaspi.Solidaire/


> Les frigos solidaires des maisons de quartiers à Angers (ACA)


> Association SolidariFood

https://www.solidarifood.org/


Une citation Laudato Si' ?



  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Instagram

"Nous avons besoin d'une conversion qui nous unisse tous, parce que le défi environnemental que nous vivons, et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous."

© 2019 par Camille Allard pour God Save the Green.