Catho & écolo : l'Ecole autrement, devenir éco-lié.

Quoi ?! Déjà la rentrée !? Que vous soyez enseignant(e)s ou parents de petits écoliers, voici quelques idées pour appréhender l'école autrement.

Nous entendons parler d'écologie partout autour de nous, même dans les cours de récréation ! Mais concrètement, que pouvons-nous faire pour sensibiliser les écoliers à l'écologie intégrale ? C'est la question que nous nous sommes posées avec Astrid, enseignante comme moi.


Passer d'écolier à éco-lié.

Dans de nombreux établissements scolaires, des "éco-délégués" ont été mis en place pour chaque classe. Leurs missions varient selon le projet pédagogique de l'établissement, mais elles sont régulièrement les suivantes : missions pour la diminution de l'énergie, préserver la biodiversité, éviter le gaspillage alimentaire et réduire les déchets (cf site internet en fin de paragraphe). De belles choses peuvent être mises en place et fonctionnent réellement. J'ai par exemple vu un éco-délégué qui a motivé les élèves de toute sa classe à avoir des gourdes et non plus des bouteilles en plastique ! ( et avec des lycées ce n'est pas forcément toujours simples). Depuis un autre point de vue, j'ai rencontré des directeurs d'établissements qui avaient végétalisé des cours de récréation, commencé un potager, installer un rucher dans l'école... Chaque projet est possible pour qui est motivé et trouve du soutien !


Pour en savoir plus : https://www.jesuisecodelegue.fr


A l'école : la mission des établissements catholiques.

Je me souviendrais toute ma vie de cette force (culottée) que j'ai eu de dire devant tout les chefs d'établissements du supérieur de l'Anjou, un jour de rentrée : "Votre mission est d'accompagner les jeunes. Que l'écologie soit un domaine qui vous plaise ou pas, il est votre devoir de sensibiliser les jeunes car ils sont notre futur. L'écologie n'est pas une mission réservée aux établissements publiques. Vous avez aussi une responsabilité dans l'écologie intégrale". Plus j'y repense, plus je vois que c'est vrai : faire des éco-délégués, super ! Et après ? Car ces missions et ces délégations ne sont pas toujours au goût de tous. Alors pourquoi ne pas créer des délégués Laudato Si' ?


Cela peut être un projet de pastorale autant qu'un projet d'établissement (tout est lié, même dans l'enseignement!). Les missions seraient plus générale, touchant différents domaines et seraient accessibles à tous.


Des idées de missions pour les délégués Laudato Si' ?

La Terre - Veiller à la réduction des déchets, à la réduction du gaspillage alimentaire, à la préservation de la biodiversité

Exemple : appliquer des poubelles de tris dans les classes, à la cantine, dans la salle des professeurs. Revoir les menus de la cantine (privilégier les aliments de saisons). Installer une poubelle à pain avec une gradation pour estimer et sensibiliser à la quantité de pain gaspiller. Si vous avez de l'espace, un projet potager peut être mis en place plus tard dans l'année, avec des jardinières et des tomates cerises (faciles à partager pour un groupe classe de grande taille) ou bien des fleurs (attention ! fleurs ou plantes comestibles pour éviter les intoxications !).

L'Autre - Veiller à la bonne entende au sein de la classe : comment régler les disputes ? Que faire contre le harcèlement ? Que faire contre l'isolement de certains élèves ? Créer des binômes utiles lors de l'absence de certains élèves.

Exemple : mise en place d'un temps de 30min à 1H, une fois par semaine, pour donner la parole à chaque élève de la classe. Celui ci peut choisir "pardon" ou "merci" pour s'adresser à la classe ou à un élève en particulier. Ce type de "conseil" n'attend pas de retour de l'élève à qui on demande pardon, juste d'apprendre à dire les choses à voix hautes, à se pardonner et à faire la paix.

Un binôme peut aussi être mis en place dès la rentrée : en cas d'absence, l'élèves doit donner les cours et les devoirs au binôme absent.

Soi-même - (mission menée par les enseignants?) Apprendre la bienveillance envers soi-même, apprendre à gérer le regard de l'autre, apprendre à apprécier ses points forts et ne pas se décourager face à nos échecs.

Exemple : donner un temps par trimestre pour que l'élève face le point, soit seul soit avec l'enseignant(e), sur ses points forts, ses points faibles et les points qu'ils souhaitent particulièrement améliorer. L'idée n'est pas d'insister sur les faiblesses, mais de souligner les forces de l'élève.

Dieu - Tous les élèves des établissements privés catholiques ne sont pas croyants, cependant de nombreuses choses peuvent les rejoindre : par exemple en créant un temps de "conseil" pour apprendre à dire merci ou pardon aux élèves dans la classe ! (cf exemple dans la catégorie "L'Autre"). Pour les établissements ayant des catéchistes ou des APS, il peut aussi y avoir des temps de prières autour de la Création, une lecture d'une phrase de Laudato Si' (par mois?) en essayant ensuite de mettre concrètement une action en place dans l'établissement.

Autre exemple : choisir un saint patron autour de l'écologie intégrale pour l'année afin qu'il aide les élèves à entrer en conversion. Ou retenir les dates de saints liés à l'écologie intégrale, peut-être en prendre un par mois ou le jour de sa fête, lire une courte biographie et questionner les élèves sur leurs propres engagements- liés au saint et à sa vie.


De nombreuses choses peuvent êtres mises en place. Elles permettraient surement à certains enfants et jeunes éloignés de la Foi de trouver une nouvelle porte d'entrée, ou à d'autres jeunes de s'engager dans un domaine qui les touche. Tout est lié; la jeunesse est la meilleure période où l'écologie intégrale peut agir.


A la maison : mes enfants et Laudato Si'.

Si la rentrée des classes rime avec "courses de la rentrée" pour vous, c'est déjà qu'il y a des choses très simples à faire !

Je ne reviendrais pas sur les affaires d'occasion car de nombreux blogs en parlent : cartable d'occasion, trousse, gourde plutôt que bouteille en plastique, gouter fait maison si possible pour éviter les produits transformés et avec du plastique, ect.


Au delà de ça, Dieu a aussi sa place dans le cartable ! Pourquoi ne pas coudre une petite médaille miraculeuse dans le cartable de l'enfant ?

Et pour finir, une jolie prière à réciter pour cette nouvelle année :


Seigneur, nous Te confions cette nouvelle rentrée scolaire.

Pendant cette année, nous aurons à nous réjouir de bonnes nouvelles et nous aurons à affronter des moments difficiles. Donne-nous la force de les vivre pleinement. Nous T’offrons d’avance ces bonheurs et malheurs.

Accorde aux enseignants et aux formateurs l’enthousiasme de transmettre leur savoir et de faire grandir les jeunes. Donne-leur la joie de retrouver leurs collègues et d’accueillir les nouveaux. Que leur diversité soit une richesse au service de l’éducation des jeunes qui leur sont confiés.

Donne aux enfants et aux jeunes d’apprendre et d’acquérir les connaissances intellectuelles, professionnelles et humaines pour devenir des acteurs responsables de ce monde et le servir au mieux.

Que leurs parents puissent les accompagner avec justesse et amour.

Fortifie les employés dans leur tâche quotidienne au service de tous. Que leur travail soit respecté et reconnu de tous.

Que l’équipe éducative s’ouvre toujours plus aux valeurs de l’Evangile dans le respect des différences.

Donne-nous d’être attentifs à chacun et de te reconnaître en tous et particulièrement dans les plus pauvres. Puissions-nous agir ensemble pour que la réussite soit en chacun de nous. Rappelons-nous que Tu nous combles de joie. Amen !



Belle rentrée à tous !


Aimez, Priez, Semez,

Camille pour God save the Green


130 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout