Anjou Vert : Saint Joseph de Longué, les collégiens à l'école de la Nature

Mis à jour : févr. 8

Vendredi 5 février, j'ai eu l'occasion d'accompagner les cinquante-trois sixième des classes Nature pour leur sortie en forêt. Retour sur ces jeunes à l'école de la Nature.


En décembre 2020, j'étais venue rencontrer les jeunes des classes Nature, épatée par leurs connaissances et les projets réalisés en classe. Plusieurs professeurs organisent le contenu des matières : musique, SVT et français, en lien avec la sortie de fin d'année, un petit camps !


Je retrouvé ces classes pour une sortie découverte de la forêt. Monsieur Jaumouillé, le garde forestier, nous a accueilli avec joie. Il prend de son temps pour transmettre aux enfants les valeurs environnementales, si chères à ces yeux.


A quoi sert une foret ?

La forêt est une zone nécessaire à la Terre, pour sa capacité à absorber le CO2 et à le transformer en oxygène.


"Les écosystèmes forestiers recyclent le carbone et jouent à ce titre un rôle écologique majeur dans l'équilibre planétaire. Tout au long de leur vie, grâce au mécanisme biologique de la photosynthèse, les arbres puisent le gaz carbonique présent dans l'atmosphère. Ils l'emmagasinent dans leurs tronc, leurs branches, leurs racines et leurs feuilles et libèrent ensuite de l'oxygène dans l'air. C'est ce qu'on appelle la photosynthèse, un mécanisme qui nous permet à la fois de respirer et de diminuer la concentration de CO2 dans l'atmosphère " - Site de l'Office National des Forêts

Les racines des arbres sont elles aussi essentielles, surtout en ce moment avec les fortes pluies : les racines puissent l'eau et évitent l'effondrement des sols.


La foret est un endroit bienveillant qui accueille des animaux sauvages et qui permet l'émerveillement des hommes : nous prenons plaisir à venir nous y promener et à observer la faune et la flore.


A quoi cela sert-il de planter des arbustes ?

On ne peut pas planter n'importe quel arbre n'importe où, au risque de modifier tout un écosystème et de ne pas prendre en compte les besoins de l'arbre (température, luminosité ect). Lors de cette matinée, nous avons planté des petits chênes et des petits arbustes afin de créer une haie pour les pollinisateurs (abeille, bourdon, papillon mais aussi mouche et moustique). Ces insectes sont eux aussi nécessaires à notre vie : ils essaiment le pollen d'une fleur à l'autre, permettant ainsi d'avoir de nombreux fruits, fleurs et plantes dans notre environnement.



Les élèves ont bravé la boue argileuse (dans laquelle certains se sont bien enfoncés, y laissant leurs bottes au passage!) pour creuser et planter les petits arbustes. Le garde forestier leur a ensuite apprit à pailler pour que l'humidité soit conservée.


C'est à la fois touchant et plaisant de voir les jeunes si passionnés. Ils ont participé avec joie. Apprendre à l'école de la Nature, c'est comprendre que tout est lié : en observant notre environnement, nous pouvons découvrir une merveilleuse et intelligente mécanique, puis agir en conséquence si nous voulez l'aider. Cela demande bien sur de prendre son temps, d'ouvrir son cœur et ses oreilles ... C'est aussi s'imprégner de belles valeurs dans un monde où le climat est un sujet qui chauffe.





Merci encore aux jeunes, à monsieur Jaumouillé, et aux enseignants présents !



Un film à retrouver en cliquant ici :



Et retrouver plus d'informations sur le site de l'ONF :

ONF - Office national des forêts - Accueil


Aimez, priez, semez,

Camille pour God save the Green.

Une citation ?



Un souvenir ?

Et des remerciements à monsieur Jaumouillé et à Madame Audrey Foucron, professeure de français à l'initiative des classes Nature





154 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout